Promouvoir, Initier et soutenir le rôle des universités.



  • La distribution des universités en France, leurs usagers (étudiants, personnels, enseignants-chercheurs), leur infrastructure numérique comme bâti, peuvent être des lieux de formation formelle et informelle à la culture numérique pour tous les citoyens. Ces lieux comportent souvent des espaces de formation qui, avec un peu d'aménagement et de matériel (qui par ailleurs sert la formation des étudiants), peuvent être un point de référence et de rassemblement pour les initiatives issues de l'université elle-même mais également des autres acteurs en recherche d'une structure. Ces espaces peuvent également devenir un lieu de formation pour des acteurs d'autres réseaux qui peuvent faciliter la dissémination de la culture numérique : médiathèques, bibliothèques départementales, CANOPé...etc qui maillent également les territoires.

    Une impulsion doit néanmoins être donnée pour que les décideurs considèrent l'importance de la médiation numérique non pas comme un "plus" mais un "indispensable". Chaque université devrait débloquer selon sa taille des postes dédiées et des espaces à la mesure de l'enjeu.

    Pour ce qui concerne les contenus le travail réalisé par le Conseil National du Numérique et d'autres instances est précieux. Le référentiel des compétences numériques est un concept à développer et à affiner. Les cinq domaines déclinés en thèmes et en niveaux devrait trouver un concrétisation dans un dispositif comme PIX et une certification qui donne au citoyen ayant suivi des séries de formations les moyens de la valoriser dans son activité professionnelle.


Log in to reply