Ne pas réinventer ce qui existe déjà



  • Secteur concerné : département de l’Oise
    Public : les collectivités locales

    Pourquoi refaire les mêmes erreurs ? Le numérique est-il une compétence mutualisable ? Notre département de l’Oise a mis 20 ans à s’organiser administrativement pour la prise en charge de certaines compétences. D’un syndicat électrification par cantons nous sommes à 2 syndicats départementaux et tout porte à croire qu’un seul syndicat subsistera à l’avenir. La même organisation s’est opérée concernant les syndicats en charges du traitements des déchets ménagers. D’autres compétences ont la possibilité d’être transférées aux intercommunalités. Quelle est la bonne échelle pour une mutualisation numérique (services et prestations) ? Cela dépend du territoire. Dans l’Oise, depuis près de 30 ans les élus ont fait le choix d’organiser au niveau départementale, via une association (l’ADICO), l’aide informatique aux communes (pour résumer : création d’un service informatique mutualisé pour l’ensemble des collectivités). Cette organisation permet de mutualiser des compétences et des solutions. L’échelle de mutualisation est a adapter en fonction du territoire, de son histoire et du besoin exprimé. Pour l’hébergement de la données publiques, nous pensons qu’une mutualisation interdépartementales est la solution à étudier (pour des raisons de mutualisation de la dépense). Pour résumer, il faut mailler le territoire par des structures de mutualisation numérique qui permet un accompagnement local et personnalisé. De l'intercommunalité pour la proximité, au niveau départementale pour la mutualisation de solutions (pour des raisons d'économie) au niveau régionale pour la problématique de l'hébergement de la données.



  • Tout à fait d'accord avec Emmanuel Vivé.
    La mutualisation doit se faire par types de domaines et par typ de territoires. Exemples de domaines: DcANT, e-education, Téletravail...
    Exemples de territoires: Région, Département, Communauté de communes...
    C'est aix collectivités de prendre l'initiative.. mais il faut en prndre une!!!
    Eviter de lancer 36 000fois des appels d'offres pour des logiciels de gestion des cimetières..
    Considérer les vertus du SaaS..
    Voir notre thème: nouveau mode de gouvernance - Mutualisation au niveau Régional. Mais la Région n'est pas un must!!


Log in to reply