13 millions de français ?



  • "13 millions de nos concitoyens demeurent éloignés du numérique : ils n’utilisent pas ou peu Internet, et se sentent en difficulté avec ses usages."

    Il y a le champ des outils.
    Il y a le champ des usages (qui concernerait que 13 millions de français donc)
    et il y a le champ des enjeux. A l'heure où le gouvernement consulte tous azimuts via Internet (et y compris pour sa stratégie d'e-inclusion), on peut constater que peu de français se saisissent de ces consultations. La consultation pour une assemblée nationale nouvelle a réuni à peine 10 000 citoyens (Voir rapport http://www2.assemblee-nationale.fr/static/reforme-an/democratie/Rapport-democratie-2017-11-22.pdf) . N'y a t il pas des éléments de littératie a disséminer pour que ces consultations prennent plus de sens ?
    La consultation citoyenne est elle un usage ?
    Quand Paula Forteza apprend aux nouveaux députés à créer un site internet et ce que sont les communs ne fait -elle pas de la médiation numérique ?

    La notion de public s'étend de mon point due à l'ensemble des français.
    Pour autant, j'entends que cette consultation porte sur les publics les plus éloignés, et donc prioritaires dans le cadre d'une politique d'inclusion numérique, qui par essence va s'étendre à tous.



  • Je suis tout à fait d’accord avec ces propos, j’ai vu et suivi les évolutions dans un quartier populaire, la fracture numérique a changé mais est toujours présente voire même le fossé se creuse et beaucoup de seniors sont de plus en plus exclus.



  • Association loi 1901 sans but lucratif : garder le contact
    Notre solution Isipc

    Michel BOUTET
    Président Garder le contact
    193 rue des Vendangeuses
    Les Vignères
    84300 Cavaillon
    06 68 36 16 43
    04 90 74 48 38

    Aujourd’hui, l’utilisation d’un ordinateur est quasi incontournable au quotidien, ne pas le maîtriser devient un véritable facteur d’exclusion. Notre association accompagne depuis 2009, les personnes faisant face à l’isolement grâce à notre solution Isipc d’accès simplifié à l’informatique

    Isipc est un outil simple et efficace. Nos utilisateurs y accèdent en se connectant à notre site Web. Isipc est disponible à partir d’un ordinateur de modèle courant, PC, Mac, Tablette et d’une connexion internet. Il ne nécessite l’achat d’aucun logiciel..

    Notre solution est destinée tant aux professionnels qu’aux particuliers confrontés à des situations de handicap, d’isolement social, géographique ou lié à l’âge. Il permet à ces personnes en difficulté face à l’outil informatique de mieux l’appréhender et de l’utiliser. "13 millions de nos concitoyens demeurent éloignés du numérique (Loic Gervais)..."

    Garder le contact est épaulé par son partenaire privilégié, le Conseil départemental du Vaucluse depuis 2017 et a obtenu le soutien financier de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie de Vaucluse.

    Nous souhaitons mettre notre outil à votre disposition !!!

    Nous vous invitons à consulter notre site vitrine garder le contact
    Si vous le souhaitez pour vous faire une idée très concrète, vous pouvez vous inscrire sur le site de notre application Isipc. L'accès est totalement gratuit pendant 10 jours. Si vous souhaitez prolonger votre inscription, il vous suffit de me contacter voir mes coordonnées ci-dessus.

    Témoignages des utilisateurs :

    Le SEP :
    « Les Ateliers Déclic(s) sont nés d’un constat simple. D’un côté (de l’écran…), la dématérialisation progressive, mais inexorable des démarches administratives. De l’autre (face à l’écran…), des femmes et des hommes qui, faute d’usage ou de matériel informatique, sont dans l’incapacité d’effectuer les démarches en question. Pour rapprocher ces deux mondes, Isipc, la plateforme simplifiée d’accès à internet de Garder le contact, s’est révélée être un outil formidable. Mais pour faire passer le courant, les bénévoles de l’association ont su déployer savoir-faire, adaptabilité et bienveillance pour garantir la connexion. Pour meilleure preuve, accueillis par dizaine à Bagnols sur Cèze et Pont Saint Esprit depuis le démarrage en juillet, nos naufragés du numérique ne demandent qu’une chose à l’issue de leur Atelier : revenir la semaine suivante. Alors… »
    Pour le SEP, concepteur des Ateliers Déclic(s) Franck Danger, Ecrivain public à vocation sociale

    Résidence Autonomie Joseph Gontier :
    "Pour la troisième année consécutive, la Résidence Joseph Gontier accueille les bénévoles de l’association « garder le contact ». Cette association propose la mise en place et l’initiation à l’utilisation d’accès simplifiés à diverses applications informatiques appelés « solutions ISIPC ». Peu convaincue au départ de l’intérêt que pouvaient porter les résidents à cette activité, j’ai rapidement constaté combien je m’étais trompée… L’assiduité d’un groupe de résidents nous a amenés à développer, au sein de la maison, l’installation de bornes wifi dans l’ensemble des bâtiments afin que ces résidents puissent utiliser leur matériel dans leur studio pour continuer leurs activités et maintenir le contact avec leurs familles ou amis. Aujourd’hui « la connexion » est parfaite ! Aussi bien avec le web qu’entre les participants et animateurs. Par ce témoignage, je tiens à féliciter et à remercier l’association et ses bénévoles dévoués pour le beau travail accompli auprès de nos anciens.
    Chantal Sagnes Directrice de la Résidence Autonomie Joseph Gontier"

    Animateur en EHPAD :
    J'utilise Isipc comme outil principal lors d'ateliers de découverte de l'informatique en EHPAD. Je trouve que c'est parfait pour apprendre aux résidents à utiliser l'écran tactile et leur permettre de pouvoir très rapidement faire quelque chose avec l'ordinateur : écrire un mail, jouer, écouter de la musique, ouvrir un site internet... C'est très motivant et valorisant pour eux ; ils se déclarent d'ailleurs très satisfaits de ces ateliers.
    Antoine (Belfort) animateur en Ehpad

    Journal La Provence :
    « Depuis plusieurs mois, une dizaine de résidant(e)s ont pris le pari, à priori risqué sinon inaccessible, de se mettre à l’informatique. On peut affirmer aujourd’hui que cette initiative lancée par l’association « Garder le contact » est un succès. Non seulement les résidant(e)s viennent assidûment aux rencontres hebdomadaires, mais leur nombre à tendance à augmenter. Valdo Tassi, vice-président de l’association explique : « Nous utilisons des accès simplifiés à la messagerie, aux photos et aux loisirs, la manipulation aisée rend très facile la pratique des activités. Seuls le clavier et la souris doivent être maîtrisés, mais chacun(e) y vient à son rythme. Nous avons dans notre groupe 5 personnes de plus de 90 ans qui n’avaient jamais fait d’informatique auparavant, c’est une de nos belles satisfactions »
    www.laprovence.com

    Le Mas de Carles :
    « Actuellement résident au Mas de Carles, organisme d’insertion sociale et professionnelle, située sur la commune de Villeneuve les Avignon, je suis demandeur d’emploi. En attendant une offre d’embauche j’y exerce l’activité de l'entretien du bâtiment. Comme suite à une information donnée en réunion de travail, en Octobre 2016, j’ai profité d’une initiation informatique proposée par l’association Garder le Contact. Entièrement novice en ce domaine, nous avons commencé par le maniement de la souris et la maîtrise du clavier. Nous sommes ensuite passés par l’explorateur du fichier, suivi des premiers pas sur l’internet. Après ces quatre premiers mois d’initiation, à raison d’une heure et demi par semaine, je me suis fait ouvrir une adresse mail par Pôle emploi. Avec cette adresse mail je reçois maintenant les offres d’emploi par l’abonnement au Pôle emploi. Dans la foulée de cette initiation de base, j’ai profité de la présence des animateurs, pour avoir une petite formation sur l’application Excel. De là, j’ai suivi une formation par le biais d’un organisme d’Avignon, sur Word. Grâce à ces formations, j’ai enrichi mon CV d’un nouveau savoir qui m’ouvre des portes pour mon avenir. Je trouve dommage que peu de résidents du mas n'aient profité de cette initiation. »
    Le Mas de Carles une initiation réussie - Pascal F.


Log in to reply