Vers quel(s) accompagnement(s) orienter les publics ? Construire un référentiel de compétences des personnes à accompagner



  • Objectif : Les outils de diagnostic doivent permettre de guider vers l’autonomie ceux qui le peuvent et accompagner ceux qui en ont besoin. Dans certains cas, la présence humaine est indispensable.
    Les différents outils de diagnostic doivent permettre de qualifier les compétences existantes des personnes. Chaque résultat de diagnostic doit permettre d'orienter la personne vers un des modèles d'accompagnement, depuis l'écrivain public qui fait à la place de la personne, jusqu'à différents accompagnements qui doivent permettre l'autonomisation.

    Livrable : Identifier les différents niveaux de compétences auxquels aboutissent les différents outils de diagnostic. Ce travail est à mettre en lien avec le référentiel d’offres de services des lieux de médiation numérique du GT2.



  • Il y a la question des personnes, à titre personnel si je puis dire, mais aussi des personnes en tant qu'acteur économique "isolés" : un commerçant, un artisan, etc. Des potentiels exclus de la transition numérique. Je travaille sur un projet inclusif qui les concerne pour l'agglomération Grand Paris Sud, cf. ci-dessous, mais pour le coup sans référentiel les concernant. Cela peut être également un besoin. 0_1516354266588_Diapositive5.JPG





  • This post is deleted!


  • Synthèse / Atelier de contribution collective PACA du 12 février à Marseille

    0_1520524560214_Supports d'animation 1 Concertation nationale 120218.pdf

    Le préalable essentiel à une orientation et un accompagnement de qualité nous paraît être une identification et une qualification au plus juste des besoins des publics. Aussi, nous avons souhaité initier l’atelier par une réflexion formalisée autour de la pyramide des besoins proposée par Maslow. Bien qu’imparfaite, elle donne à voir assez clairement différentes typologies de besoins à satisfaire de manière plus ou moins urgente. A chacune des typologies de besoins à satisfaire correspondent des compétences à assimiler.

    Pour mémoire, les besoins ont été classifiés de la manière suivante par Maslow :

    Besoins de base
    Besoins de protection / sécurité
    Besoins de liens sociaux / d’appartenance
    Besoins de reconnaissance
    Besoins de réalisation / émancipation

    Vus à travers le filtre numérique, les besoins ont ainsi été référencés ainsi par les participants :

    Besoins numériques de base / indispensables :

    Accéder aux équipements informatiques et à une connexion pour pouvoir faire ses démarches administratives en ligne
    Maîtriser l’outil informatique et/ou être accompagner pour pouvoir accéder à un besoin de base
    Accéder aux droits de base (droits basiques pour vivre)
    Avoir une identité numérique qui permet l’accès aux plateformes administratives (CAF, Pole Emploi…) avec à terme une seule identité (France Connect) mais aussi être capable de s’identifier pour tout type d’actions : démarches en ligne, achats en ligne, signer numériquement, signer une pétition etc.
    Accéder à l’information sur les services administratifs en ligne et connaître les voix d’accès aux droits (par le numérique ou pas)
    Créer et gérer un compte mail qui permet d’avoir une identité administrative et d’échanger avec les personnes

    Besoins de sécurité et de protection :

    Savoir protéger ses données personnelles (données bancaires par exemple, ou autres. Gérer ses mots de passe) pour ne pas avoir peur de les diffuser (beaucoup de personnes refusent de donner leurs adresses ou leur numéro de carte bancaire).
    Savoir évaluer la fiabilité d’un site
    Maîtriser son identité numérique/sa réputation en ligne (en lien avec les questions d’agressions et d’harcèlements)
    Savoir à qui s’adresser lorsqu’on se retrouver agressé/harcelé en ligne et savoir réagit en cas de cyber harcèlement et/ou d’atteinte à la réputation
    Se former sur les risques et sur les moyens de limiter les risques

    Besoin de liens sociaux / d’appartenance :

    Savoir utiliser les outils permettant de communiquer avec autrui (visioconférence, les mails, etc.). C’est un moyen de sortir de l’isolement, notamment pour les personnes en zones rurales. Le numérique permet aussi de se retrouver et se réunir hors ligne.

    Besoin de reconnaissance / d’identité :

    Savoir créer et poster des contenus (l’exemple de la mamie qui poste une recette en ligne) et donc maîtriser les compétences d’agrégation de contenus sur l’outil utilisé. Cela implique d’être accompagné pour maîtriser ce nouvel usage (pour lequel on est renvoyé vers une application ou un logiciel)
    Savoir utiliser des outils de promotion de son activité
    Acquérir et faire reconnaître/valider des compétences numériques (pour certains, la maîtrise de l’outil informatique est source de reconnaissance)

    Besoin de réalisation / d’émancipation (pouvoir d’agir) :

    Savoir créer avec le numérique
    Accéder à la connaissance
    Etre en capacité de s’auto former (autoformation et autodidaxie)
    Prendre part aux décisions/concertations en ligne
    Etre capable de prendre du recul et/ou de se déconnecter
    Actionner son droit à l’oubli
    Etre capable de gagner sa vie avec le numérique


Log in to reply