Openlab #4 - La Rochelle



  • Les objectifs de cet Openlab

    • Inclure les usagers d'un service dès ses premières étapes de conception.
    • Présenter une nouvelle version du parcours Aidants Connect (dans ses grandes lignes, une nouvelle proposition par rapport au précédent Openlab)
    • Présenter une partie de la plateforme (la signature d'un mandat de délégation) pour relever leurs réactions et leurs questionnements une fois devant le service.
    • Explorer les problématiques des aidants numériques qui ont de multiples casquettes/contextes. Attention particulère portée sur le besoin de sécurisation juridique et technique.

    Synthèse

    On retrouve des points communs avec les Openlabs précédents:

    • Un équilibre à trouver entre sécurisation de l'aidant et légèreté du processus
      Plusieurs retours positifs par rapport à un vécu de manque de clarté sur la responsabilité juridique / morale des aidants, sur la responsabilité du clic.

    • Des points de souffrance récurrents
      La création d'adresses email (sur quel fournisseur ?). Les usagers ne la consultent pas pour la suite des démarches en cours, on tombe à nouveau dans des impasses.
      Besoin de trouver des alternatives pour pallier à ca.

    • Besoin d'outillage et de compétences supplémentaires
      Problèmes de connectivité, de matériel disponible, mais aussi de formation sur les interfaces ou démarches des administrations car même les aidants ont parfois du mal à s'y retrouver ! Trop de complexité administrative, notamment sur certaines démarches.

    • Besoin de contacts
      Savoir comment et où rediriger l'usager si ce n'est pas possible de l'accompagner.

    • Encourager le "faire avec" et non pas le "faire pour"
      Nous avons noté une crainte qu'Aidants Connect renforce la dépendance et le recours aux aidants, eux-mêmes déjà débordés. Recommandation de mettre l'emphase sur l'autonomisation de l'usager dans notre présentation, même si dans certains cas, cela restera difficile voire impossible.

    Demandes complémentaires :

    • Communication entre aidants (d'une même structure ou plus largement). Suivi des dossiers usagers pour gagner du temps, ne pas faire de démarches / mandats en doublon, etc.
    • Renouvellement du mandat lorsqu'on voit qu'il arrive bientôt à expiration, si la démarche n'a pas abouti.
    • Marche à suivre pour la résiliation d'un mandat.
    • Comment voir si une démarche entamée nécessite une nouvelle pièce justificative ou autre action dans un délai précis ? Comment remonter l'information, comment rentrer en contact avec l'usager ?


  • @Équipe-Aidants-Connect point de souffrance récurrente la création de l'adresse email. L'utilisation des smartphone nécessité souvent une adresse email; mais bien trop souvent oublié par les utilisateurs.
    Associé une adresse email d'un fournisseur existant ou celui référencé comme chez Action Logement via Microsoft live, c'est la le vrai dilemme.

    D'autant qu'il est recommandé d'avoir deux ou trois adresse email en fonction de leurs utilisations....

    Mon avis est de synchronisée avec n'importe qu'elle fournisseurs d'adresse email, comme le fait une application de gestion de boite mail, sur La passerelle d'aident connect. Le but n'est pas la gestion des emails reçu mais de synchronisée un compte email (le même que celui référencé sur le smartphone de l'utilisateur/ le bénéficiaire.)
    Afin de créer une souplesses dans les actions entreprises, exemple : un aident envoie un message à la caf, le message se retrouve dans les éléments envoyé de la boite mail et quand la caf repond il reçoit la réponse dans ca boite mail, l'aidant à préalablement configurer le smartphone pour qu'a la reception d'un email une notification soit emis sur le smartphone.

    En espérant que cette idée vous aides.

    Cordialement


Log in to reply