Points de vigilance



  • Vous pouvez partager ici vos points de vigilance concernant le rôle et positionnement des bibliothèques.

    Thème 1 : Rôle et positionnement des bibliothèques

    • Les bibliothèques ont-elles un rôle à jouer en matière d’inclusion numérique ?
    • E-administration : jusqu’où les professionnels peuvent-ils/doivent-ils aller ?
    • Comment les bibliothèques peuvent-elles communiquer sur les formations ou services qu’elles proposent ?
    • Comment trouver des partenaires sur le territoire ?



  • Un point de vigilance à considérer concerne l'e-administration. Nous sommes sollicités par des usagers pour les accompagner dans leurs démarches administratives. Il y a grosso modo deux cas de figure :

    • celles et ceux qui ont une démarche administrative à réaliser et qui ne savent pas utiliser un ordinateur;
    • celles et ceux qui ont une démarche administrative à réaliser et qui savent utiliser un ordinateur.

    Pour ces derniers, il s'agit souvent d'un accompagnement pour une première fois (e.g. déclaration d'impôts suite à la mise en place du prélèvement à la source). Ces usagers ont besoin en réalité d'un cadre rassurant pour les accompagner dans une procédure nouvelle.

    Pour la première catégorie d'usagers, il s'agit d'un double accompagnement : réaliser une démarche administrative dématérialisée et utiliser un ordinateur.

    Dans les deux cas d'usagers, les bibliothécaires sont amenés à manipuler des données personnelles (revenus dans le cadre d'une déclaration d'impôts, situation professionnelle, santé, CAF...). La frontière entre médiateur numérique et travailleur social devient poreuse et place les bibliothécaires dans une situation délicate. Ces données révèlent des éléments sur la vie des individus qui relèvent de leur vie privée.

    Nous ne sommes pas des annexes du trésor public, de pôle emploi ou de la CAF. Ces services souvent saturés ou sous-équipés en matière d'équipement informatique renvoient les usagers vers les bibliothèques réputées pour disposer d'ordinateurs. Ce renvoie vers les services des bibliothèques peut produire une confusion et un amalgame chez des usagers qui pensent que les bibliothèques vont pouvoir les aider à réaliser les démarches administratives comme pourrait le faire un conseiller pôle emploi, un agent du trésor public ou un.e assistant.e social.e.

    Pour conclure, les bibliothèques peuvent accompagner sur la maîtrise de l'outil à travers des formations collectives ou individuelles mais ne sont ni habilités ni formés pour remplir des formulaires d'autres services publics qui nécessitent des compétences spécifiques qui leur sont propres.



  • L'inclusion numérique ne se résume pas à l'accès aux démarches administratives en ligne.
    Il s'agit de "faire en sorte que chacun dispose des conditions matérielles et culturelles pour en être non pas un simple utilisateur ou consommateur, mais un citoyen à part entière." (Rapport e-inclusion )



  • @loicgervais Peut-être mais en attendant, les gens qui viennent nous voir sont souvent des personnes qui ont un besoin administratif qu'ils n'arrivent pas à satisfaire de façon autonome. Avant de faire de chaque individu des artistes numériques, il y a des priorités à définir.


Log in to reply