Vous avez mis en place une démarche de référencement des lieux et services de médiation numérique sur votre territoire ?



  • Vous avez mis en place une démarche de référencement des lieux et services de médiation numérique sur votre territoire ?
    Méthode, difficultés, résultats : faites-nous part de vos retours pour enrichir les démarches ultérieures d'amélioration de la plateforme et de mise à jour des données.



  • Bonjour
    Le Département du Loiret engage une démarche de recensement des acteurs de l'inclusion numérique sur son territoire (formation, accompagnement, mise à disposition de matériel, lieux de médiation...), afin d'établir une cartographie en ligne.
    Nous souhaitons pouvoir vous transmettre ce recensement pour votre propre cartographie. Pouvez vous nous transmettre vos attendus en matière d'information SVP ?
    Cordialement,



  • Notre association a commencé le recensement des lieux et services de médiation numérique en Charente (Pays du Ruffecois dans le Nord Charente). Comment vous transmettre ces informations ? Quel format ?
    "Cas des formations "itinérantes" : il y a une offre de formation de l'UNA1686 qui est "itinérante" (chaque formation de 2h pendant 6 semaines a un lieu spécifique, par exemple une Mairie, une salle de fête...). Comment la recenser dans votre système ?
    Merci de votre aide



  • Bonjour à toutes et tous,

    Nous avons engagé sur notre territoire (ensemble du département de la Creuse) une démarche d'évaluation des lieux (existants) en capacité et/ou dans la volonté d'accueillir des publics pour l'inclusion numérique. Ces lui sont au nombre de 15 aujourd'hui, répartis entre tiers-lieux et centres sociaux. La démarche, après un questionnaire en ligne qui a permis se diagnostic, est :

    • de les visiter tous pour permettre une stratégie commune et individuel, évaluer les besoins et possibles, engager ensemble une certification APTIC

    • offrir une première cartographie de reconnaissance et d'information (Carte E-inclusion Creuse) pour notamment les futurs prescripteurs

    • Engager un plan d'action de développement et de montée en compétences de ces lieux pour offrir dans les 3 ans une culture numérique et des lieux d'accueil

    Tous ce travail est de mon ressort puisque je suis sur la coordination inclusion numérique de la Creuse.



  • Bonjour
    Le Département de l'Aveyron a engagé une démarche de mise en réseau des acteurs de la médiation numérique sur son territoire dans l'objectif du déploiement du Pass Numérique.
    Nous avons établi une cartographie des lieux d'accueil de 1er niveau, des lieux d'accompagnement et des lieux de formation.

    Nous souhaitons pouvoir vous transmettre ce recensement pour votre propre cartographie.
    Pouvez vous nous transmettre vos attendus en matière d'information SVP ? (Shape ?)
    Cordialement,



  • Bonjour à toutes et tous,

    Le Conseil départemental du Val-de-Marne a initié au sein de la Direction de la Culture la création d’un laboratoire de fabrication itinérant (sur le modèle d’un fablab) en 2016 à destination des acteurs culturels du Val-de-Marne et de leurs publics. C’est un outil de médiation numérique par l’art, où la création constitue un levier pour aborder la technique, développer la solidarité et l’autonomie à travers l’apprentissage collectif et la découverte de nouvelle pratique « makeriste » dans des espaces ouverts à toutes et tous.

    Il s’agit d’une collection évolutive de 26 objets où se croisent les arts plastiques, le spectacle vivant, le design, le cinéma, la data et la programmation pour porter un autre regard sur le numérique, dans une démarche d’appropriation et de compréhension des différentes logiques – techniques, culturelles, économiques… - à l’œuvre derrière le terme générique et polysémique de « numérique ».

    Le fablab « Mallapixels » prône donc le faire par soi-même, avec les autres (Do it yourself, Do it together), avec des technologies accessibles (« low cost ») et peu consommatrices (« low tech ») de type Arduino, Raspberry touch board, etc.
    Il s’agit de proposer une approche des technologies artisanale, artistique, et souvent ludique, afin de sensibiliser aux potentialités créatives de ces outils, et plus largement permettre aux personnes de se positionner de manière éclairée face aux problématiques individuelles et sociétales qu’elles posent (données personnelles avec les dispositifs d’Albertine Meunier et julien Levesque, objets connectés avec L’Orchestre des « On » d’Emmanuel Audibert…).

    La Mallapixels a donc pour objet de favoriser l’inclusion numérique. Elle permet autour de cet objectif la constitution dynamique d’une communauté de médiateurs numériques en médiathèques, qui font vivre avec leurs publics les différents dispositifs du fablab itinérant, dans une logique solidaire de partage horizontal de connaissances et des savoir-faire.
    Certaines médiathèques se spécialisent sur une thématique : certaines sur la donnée, la bidouille arduino, le code, d’autres sur des projets innovants autour du livre et de la lecture, d’autres encore sur la chaine graphique… Toujours en cherchant à développer chez leurs publics un regard critique sur les technologies abordées mais surtuot, comprendre la logique propre aux technologies du numérique.

    Tous les deux mois, des « Fabriques » sont organisées pour réunir cette communauté d’intérêts. Si la base de notre réseau est celui des médiathèques, il s’élargit progressivement aux collèges, réseaux associatifs, MJC et autres lieux culturels pour constituer un espace de partage de bonnes pratiques, de mise en commun des ressources autour de la médiation numérique.

    En terme d’ingénierie de projet, la Mallapixels, est un outil qui permet de déployer, d’inventer des projets autour de l’inclusion :

    • Vocabulons : un dispositif autour de l’apprentissage de la langue française mis en œuvre de 2016 et 2018 par les associations socio-linguistiques et les médiathèques, co-financé par la DGLFLF.
    • Un projet d’éducation artistique et culturelle autour de la poésie numérique en médiathèque et dans les collèges, en partenariat avec la DAAC de l’Académie de Créteil en novembre 2019 et mars 2020.
    • Une recherche constante de partenaires « ressources » pour agrandir le réseau de partage (lieu pour accueillir formations et ateliers, médiateurs pour former et apporter de nouvelles approches et savoir-faire, artistes arts numériques, médiathèques au-delà du réseau Val-de-Marne)

Log in to reply