Qui réalise aujourd'hui ce type de démarches (faire des démarches administratives en ligne à la place des personnes) et dans quels types de structure ?


  • Mission Société Numérique

    Exemples : travailleurs sociaux, médiateurs numériques, bénévoles, services civiques...
    Exemples de structures : centres sociaux, médiathèques, EPN, agences des opérateurs publics...



  • Centres medico-sociaux : travailleurs sociaux et agents d'accueil
    EPN: Médiateurs numériques, bénévoles
    Bibliothèques : bibliothécaires et médiateurs numériques
    MSAP: Animatrices
    PIMMS: agents d'accueil, médiateurs
    Centres sociaux, MJC, MPT : agents d'accueil, médiateurs, animateurs



  • Pour ce qui me concerne au sein du conseil départemental, ce sont les travailleurs sociaux, les secrétaires médico-sociales lors de pré-accueil, des services civiques.



  • En complément, dans les Organismes de Formation, parfois les agents d’accueil/secrétaires ou encore les formateurs, voire des bénévoles.

    En transversalité de l'ensemble des structures citées dans les posts précédents, bien souvent le recours aux services civiques est tout de même bien généralisé, tout au moins dans les structures que je rencontre lors de diagnostics de territoires ou avec lesquelles j'échange et sont aussi parfois en première ligne pour faire à la place de...

    Ce faisant, le "dispositif" France Connect Aidant pourrait, dans la mesure ou il serait strictement réservé à des professionnels, ce qui me semble absolument essentiel, contribuer à :

    • accompagner la prise en compte de ces problématiques par les différentes structures/acteurs/...
    • inciter à une prise de position précise, partagée et adapter / faire évoluer les modalités d'accueil / accompagnement des bénéficiaires : seuls des professionnels habilités pourront désormais le faire, dans un cadre à définir par chaque structure ? / au national ? collectivement...

    Aussi, les adaptations en interne iront vers une évolution et adaptation nécessaire des métiers/postes dans un contexte évolutif.

    Idée :
    Création d'un forum d'échange de pratiques sur la plateforme France Connect aidant pour accompagner la mise en œuvre au sein de chaque structure et partager ce qui fonctionne ?

    En plus d'un outil répondant à un besoin à minima juridique, il devient accompagnateur de l'évolution des postures/métiers/organisations...



  • 3 lieux pour le moment à la Ville d'Arles :
    un village, un quartier prioritaire et un quartier. Ce sont les agents d'accueil qui ont la casquette d'aidant numérique pour les démarches à la fois de la mairie, mais aussi de l'ANTS (pour lesquelles les agents sont formées par la Préfecture des Bouches-du-Rhône) mais aussi de la CAF, etc.
    Pour le CCAS, les travailleurs sociaux.



  • Des conseiller.ère.s en insertion, référent.e.s au PLIE de Clermont-Métropole
    Des salarié.e.s et des bénévole.s dans les associations affiliées au Mouvement National des Chômeurs et des Précaires (MNCP)
    Et je penses qu'il en est de même dans des associations comme le Secours Populaire, le secours Catholique, les Restos du Coeur, la CIMADE....



  • Bonjour, nous sommes une association d'écrivains publics juristes, devenus médiateurs numériques pour répondre aux exigences e lé dématérialisation : www.atelier-graphite.fr
    Nous sommes à Bordeaux depuis 15 ans, dans les quartiers prioritaires au sens de la politique de la ville. L'accès à nos permanences se fait sur orientation des partenaires du champ social avec lesquels nous avons des conventions.

    L'accomplissement des démarches administratives est un travail complexe, et nous pensons qu'être juriste garantit la fiabilité de nos accompagnements. La bonne volonté -qui est très souvent bien utile- ne suffit pas concernant l'accès aux droits d'autrui. Il semble que nous soyions la seule structure à proposer de tels services, avec une spécialité juridique

    Nous sommes débordés par l'afflux massif d'usagers bien en peine de réaliser leurs démarches. Beaucoup de personnes âgées, qui n'avaient jamais fait appel à un tiers, se trouvent obligées de passer par nos services pour avoir leurs relevés de santé, leurs factures, gérer leurs dossiers ou faire des demander d'ouvertures de droits.

    Nous avons des permanences dans les Maisons de Justice et du Droit et constatons, comme les délégués du défenseur des droits, des situations qui deviennent inextricables du fait de la dématérialisation. Nous sommes encore très loin de la simplification promise.

    Les personnes en situation d'illettrisme, handicapées, âgées ou en zone blanche représentent quoi qu'on en dise 20% de la population. Pour eux, il faudra toujours une main qui accomplisse les démarches. Nous espérons que de nouveaux financement nous permettront de continuer à pouvoir écrire pour toutes ces personnes.
    atelier_graphite.JPG



  • L’association Cyber Ecrivain Public© offre un guichet unique pour la réalisation de toutes les démarches sur Internet (démarches administratives, médiation de la consommation, démarches privées, etc.).
    Une cotisation annuelle est prévus, mais les services sont gratuits.



  • @atelier-graphite
    Je constate que nous avons des affinités dans la démarche et dans les constats. Un partenariat pourrait utilement être envisagé, qu’en pensez-vous?



  • Je réalise personnellement ce type de démarches au sein de CCAS et d'une bibliothèque.



  • @CyberEcriPub
    Bonjour, ce serait avec plaisir mais vous êtes à Paris et nous à Bordeaux. Comment envisagez-vous les choses? Amicalement de notre équipe à la votre :)



  • Bonjour.
    Je ne suis pas professionnel de l'aide, il m'est juste arrivé d'avoir accès à des données sensibles ou de générer ces accès, lorsque les personnes que j'aide à utiliser l'informatique ne sont pas capables d'effectuer certaines tâches ou sont carrément réticentes à l'ordinateur.
    Certes je pratique bénévolement et en absolue honnêteté, en m'efforçant de rester en retrait aux moments sensibles, mais ce n'est pas aisé.
    Et je me pose toujours la question des recours d'autres personnes ayant des intérêts personnels par rapport à ceux que j'aide et qui sont systématiquement des amis soit avant que je les aide, soit quand j'ai commencé à les aider.
    J'aimerais bien m'insérer dans une structure fiable et bénévole, et faire contrôler et valider ma rigueur honnête....


Log in to reply